Analyse du roman Un Secret

Présentation du roman

« Un secret » est un roman autobiographique écrit par Philippe Grimbert. L’histoire est racontée par un narrateur, Philippe, et se déroule dans la période après-guerre de la Seconde Guerre mondiale (1939-1945). Fils unique d’une famille bâtie sur un fond de drame sentimental, Philippe s’est construit une histoire à lui. Louise, une amie fidèle et surtout confidente, va lui révéler un secret qu’il a soupçonné intuitivement à travers des petits indices significatifs qui jalonnent sa vie. Cette révélation n’est, en fait, qu’une confirmation de ce dont il a été toujours convaincu, seulement elle sera plus bouleversante que dans son imagination. « Un secret » est un livre où l’auteur manie subtilement le mensonge, la culpabilité et les conséquences souvent imprévisibles de l’amour et des désirs physiques. Il met également une évidence le contraste entre les parents « forts et vigoureux » et leur enfant « malingre et chétif ». C’est le second roman de l’auteur, il a été primé par les lectrices du magazine Elle en 2005. Il fut également gratifié du prix Wizo en 2005 et du Femina concourt en 2004. En 2007, il a été adapté au grand écran avec des acteurs comme Patrick Bruel, Cécile de France, Julie Depardieu et Ludivine Sagnier.

Les personnages d’Un Secret

Le narrateur : l’enfant rongé par l’incertitude
Philippe Grimbert, l’auteur, est né pendant l’après-guerre (1948). Tout au long du livre, le lecteur découvre un enfant devenu adolescent aigri par la souffrance et qui essaie de trouver un semblant de réconfort moral dans son imagination. Même s’il n’a jamais vécu le génocide des juifs (le Shoah) à l’époque, il a su parfaitement mettre le lecteur dans l’ambiance très éprouvante subie par toute sa famille. Les révélations de Louise lui apprennent enfin des éléments plus édifiants sur son passé.
Maxime : le mâle soumis à ses sens
Tout à fait le contraire de son fils, le père, Maxime, déborde de vitalité et dispose d’un physique séduisant. Il est attiré physiquement par se belle-sœur, Tania, qu’il a rencontrée pour la première fois lors de son mariage avec Hannah. Dès lors, son mariage court vers un échec inévitable, favorisé par le départ de sa femme avec leur enfant. Néanmoins, Maxime s’en voudra beaucoup de cette faiblesse qu’il ne parvenait pas à dompter. Le narrateur est né de l’union de Maxime avec Tania.
Tania et Hannah : les sœurs rivales
Hannah va s’effacer pour laisser sa place à sa sœur Tania. Tania constitue la compagne toute désignée pour Maxime dans le genre femme fatale à la fois séduisante et presque rebelle. Seulement, Tania ne sera pas tout à fait la mère câline et affectueuse dont tout enfant aurait besoin. Elle est tout à fait le contraire de Hannah, femme généreuse et attentive aux biens-êtres de son entourage.
Louise : l’amie, la confidente
C’est l’amie de la famille et la confidente du narrateur. Un peu handicapée physiquement, un peu affectée par le tabac et l’alcool, elle va lever la voile qui entoure la vie passée de la famille. Doté d’une extrême gentillesse, elle n’hésite pas à aider ses amis qui par des soins de massage (pour Tania et Maxime) qui en étant toujours ouverte à leur confidence.

Un Secret : Un mélange de roman et d’autobiographie

Un secret est un roman autobiographique dans la mesure où le personnage du narrateur colle à quelques détails près au profil de l’auteur (psychanalyste). De même, les autres personnages cités dans le livre ont une existence bien réelle. Les évènements et les lieux mentionnés ne sont pas non plus fictifs. Enfin, l’histoire n’est pas encore « bouclée » et laisse entendre qu’elle se poursuit encore. L’œuvre possède également un aspect romanesque, car les faits se sont déroulés alors que l’auteur n’était pas encore né. Mais cela ne l’a pas empêché d’attribuer à chacun de ses personnages des pensées et des ressentiments assez spécifiques. En outre, l’œuvre bénéficie de la structure classique d’un vrai roman avec une histoire savamment articulée autour d’un suspens bien entretenu. Ce qui laisse supposer plusieurs possibilités de dénouements.
Le secret, l’axe principal du récit, est mal vécu aussi bien par le narrateur que ses parents. Surtout pour cet enfant (le narrateur) qui est le fruit d’une liaison presque incestueuse (union entre le père et la tante). Les évènements, vécus ou provoqués volontairement ou non, ont laissé des douleurs, voire certains traumatismes. Toutefois, beaucoup de choses vont s’arranger au fur et à mesure que le secret sort au grand jour. C’est en quelque sorte une thérapie par les mots, la méthode même préconisée par la psychanalyse. Et ce n’est pas étonnant puisqu’au l’auteur lui-même est psychanalyste. Il évoque la sexualité de l’enfant, les pulsions sexuelles du mâle, la nature féminine et la générosité humaine malgré ses handicaps. Une fois que l’être retrouve une certaine paix mentale, tout son corps revit et reprend gout à la vie.

Recherches qui ont permis de trouver cet article :

  • un secret philippe grimbert analyse
  • un secret analyse
  • un secret de philippe grimbert analyse
  • un secret grimbert
  • un secret grimbert analyse
  • un secret les personnages
  • un secret philippe grimbert interpretation
  • Personnage un secret
  • philippe grimbert un secret personnages
  • analyse du livre un secret

2 réflexions au sujet de « Analyse du roman Un Secret »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *